Hôpital - 15-20

Qualité de la prise en charge

Une démarche d’amélioration continue de la qualité dans laquelle l’hôpital des Quinze-Vingts s’est engagé depuis 1999 a vu la création de structures pour sa mise en place opérationnelle.

Des structures sont en place pour soutenir cette démarche

  • un comité de pilotage garant de la mise en œuvre de la politique qualité : il définit les priorités, organise la démarche, évalue les résultats ;
  • une cellule qualité qui coordonne la démarche au quotidien : formation des professionnels, communication, animation de groupes de travail et un soutien méthodologique aux initiatives de terrain ;
  • des groupes pluri-professionnels qui travaillent sur des thématiques ciblées.

Par cette dynamique, elle vise à apporter une réponse pertinente et équilibrée aux attentes des patients, des professionnels de santé et des pouvoirs publics.

 

Nos engagements qualité

Le patient est au cœur de notre action, aussi, afin d’assurer la qualité et la sécurité de sa prise en charge, une démarche d’amélioration continue est mise en place.
Le Centre Hospitalier National d’Ophtalmologie (CHNO) s’est engagé dans une démarche qualité et sécurité des soins afin de garantir la qualité des soins et de la prise en charge prodigués aux patients. Dans cette optique une politique qualité est élaborée et mise en œuvre par le Comité de pilotage qualité de notre établissement.

Objectif 1 : Améliorer la sécurité des soins

  • en améliorant la sécurité de la prise en charge médicamenteuse (déploiement complet de la prescription informatisée)
  • en réalisant des cartographies des risques a priori par thématique ou par service
  • en développant les chemins cliniques
  • en poursuivant la lutte contre les infections nosocomiales.

Objectif 2 : Développer une culture partagée de la qualité et de la sécurité des soins par les professionnels

  • en participant à une démarche d’harmonisation et de sécurisation des protocoles de soins permettant une intégration dans la Gestion Electronique Documentaire
  • en mobilisant le management sur les enjeux de sécurité
  • en intégrant, dans les pratiques des professionnels, les actions d’amélioration, de formation ou d’information ou un accès facilité à la simulation (chambre des erreurs, simulation de gestion de crise…).

Objectif 3 : Intégrer au quotidien les démarches d’évaluations qualité / gestion des risques

  • en améliorant la déclaration et la prise en compte des évènements indésirables associés aux soins, en pratiquant le retour d’expériences entre professionnels (CREX, RMM) pour progresser collectivement à partir des dysfonctionnements détectés,
  • en valorisant la dimension «pluriprofessionalité et équipe» dans le soin et ainsi faire du retour d’expérience le socle de l’apprentissage de la sécurité
  • en pratiquant des méthodes « évaluation des pratiques professionnelles », « patient traceur », « parcours traceur », « traceur ciblé », « audit système » et « observation » (= visite de risques annuelles).

Objectif 4 : Optimiser la pertinence des actes et des hospitalisations

  • en mettant en œuvre en routine un retour d’information aux chefs de services sur le volume des prescriptions en biologie et en imagerie, en déployant des démarches d‘audits de pertinence des prescriptions, notamment sur l’antibiothérapie
  • en déployant une culture d’évaluations et d’audits avec un retour des données aux chefs de services et cadres de santé à travers un tableau de bord d’indicateurs et la diffusion au public des Indicateurs Qualité Sécurité des Soins.

Objectif 5 : Développer le partenariat « soignant/soigné pour la sécurité des soins»

  • en pratiquant une écoute, par les professionnels médicaux et paramédicaux, de l’expression du patient à travers ses questions, ses remarques, les compléments d’information qu’il peut apporter, sa vigilance
  • en communiquant mieux entre professionnels et avec les patients pour associer plus étroitement ces derniers aux enjeux de leur sécurité
  • en donnant la possibilité au patient de signaler tout dysfonctionnement constaté lors de sa venue via des enquêtes de satisfaction ou réclamations.

 

La gestion des risques

Dans tout établissement de santé, la gestion des risques s’applique à toute personne présente dans l’enceinte de l’hôpital : patients, visiteurs et personnel. Elle permet de limiter les conséquences des risques et d’assurer la sécurité de l’hôpital.

Le Comité de vigilances et de la gestion des risques (COVIRIS) assure la surveillance, l’analyse et la prévention des incidents de toute nature.

La démarche de gestion des risques peut se décliner en 5 étapes :

  • identifier les risques a priori et/ou a posteriori par une cartographie de risques
  • analyser et hiérarchiser les risques les plus critiques (criticité supérieure à 10)
  • choisir les outils de réduction des risques
  • mettre en œuvre le programme de gestion des risques
  • évaluer le programme.

Nos Indicateurs qualité

Un recueil annuel et obligatoire d’indicateurs pour l’amélioration de la qualité de la prise en charge est organisé par la Haute autorité de santé.
Dans un objectif d’information et de communication, les résultats de ces indicateurs sont mis à disposition des patients par voie d’affichage à l’hôpital et sont disponibles sur le site internet

La qualité par secteur

Accréditation du laboratoire d’analyse médicale

Accréditation n°8-3857 portée disponible sur www.cofrac.fr
Liste des paramètres accrédités disponible sur le site du COFRAC.
La loi du 30 mai 2013 prévoit l’accréditation de 100% des examens de laboratoire de biologie médicale publics et privés par étapes avant le 1er novembre 2020.

 

Les centres de référence

Le Centre hospitalier national d’ophtalmologie des Quinze-Vingts obtient grâce à l’engagement de ses équipes :

  • la labellisation du Centre de référence national des maladies rares neuro-rétiniennes (REFERET) en qualité de site coordonnateur
  • la labellisation du Centre du kératocône, en qualité de centre de compétence
  • la labellisation du Centre de référence des maladies rares

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×