Hôpital - 15-20

Patients ressortissants UE

L’Assurance maladie française vient de modifier les modalités de prise en charge financière des soins reçus.

Soins urgents

Sur présentation de la carte européenne d’assurance maladie, vous n’aurez rien à régler.
Présenter la facture au régime d’assurance maladie de votre pays d’origine pour un remboursement.

Allemagne – Autriche – Belgique – Bulgarie – Chypre – Croatie – Danemark – Espagne – Estonie – Finlande – Grèce – Hongrie – Irlande – Islande – Italie –  Lettonie – Liechtenstein – Lituanie – Luxembourg – Malte – Norvège – Pays-Bas – Pologne – Portugal – République tchèque – Roumanie – Royaume-Uni – Slovaquie – Slovénie – Suède – Suisse.
Polynésie Française – Saint-Pierre et Miquelon – Nouvelle Calédonie.

 

Soins programmés non urgents

La carte européenne n’est plus acceptée, vous devrez faire l’avance des frais et présenter votre facture au régime d’assurance maladie de votre pays d’origine pour un remboursement.

 

Hospitalisations traditionnelles ou en ambulatoire

Vous devez faire au préalable la demande de prise en charge auprès de la caisse d’assurance maladie de votre pays d’origine. Le formulaire référencé S2 qui vaut accord sera à présenter au bureau des admissions avant votre séjour. A défaut de cette autorisation préalable, vous devrez faire l’avance des frais.

 

Examens IRM et Scanner

Vous devez faire au préalable la demande de prise en charge auprès de la caisse d’assurance maladie de votre pays d’origine. Le formulaire référencé S2 qui vaut accord sera à présenter à la Caisse avant l’examen.
A défaut de cette autorisation préalable, vous devrez faire l’avance des frais.

 

Plus d’informations

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×